• 45 000 T

    700 000 T

    d'hydrogène décarboné

    d'hydrogène décarboné

  • 2000

    +100 000

    emplois

    emplois

  • 41

    1000

    stations ouvertes

    stations déployées

  • 88

    6 000 000 T

    projets publiés

    de CO2 évitées / an

Les acteurs de l'hydrogène

Nouveaux projets hydrogène
sur le territoire

ECO H2 Le Mans Sarthe

Localisation

Trangé, France

Porteurs de projet

SAS GDL

Implantation d’une unité Qairos Energies Grand Ouest pour la production de biogaz verts (méthane et hydrogène) à partir de biomasse agricole en économie circulaire sur le territoire du Pôle Métropolitain Le Mans Sarthe.

Projet en cours

VHyGO

Localisation

Brest, France

Le projet Vallée Hydrogène Grand Ouest s’étend sur 3 régions : la Bretagne, les Pays de la Loire et la Normandie. Porté par la jeune entreprise Lhyfe, ce projet associe de nombreux partenaires : le Syndicat Départemental d’énergies du Morbihan, ENGIE, Brest Métropole, le Syndicat Départemental d’Energie et d’équipement de la Vendée, Energy Observer Developments, le SYDELA ENERGIE 44, la CARENE et la Communauté d’Agglomération de la Région Dieppoise. Le projet développe simultanément trois écosystèmes hydrogène. Le premier est basé à Brest, avec une installation de production par électrolyse et de distribution d’hydrogène pour de la mobilité lourde (bus, bennes à ordures ménagères et poids lourds hydrogène) et légère (véhicules utilitaires). Un deuxième écosystème sera construit autour de St Nazaire, pour alimenter des véhicules lourds. Le troisième écosystème, alimentant également des véhicules lourds, sera localisé à Dieppe.

Projet en cours

VHyGO

Localisation

Dieppe, France

Le projet Vallée Hydrogène Grand Ouest s’étend sur 3 régions : la Bretagne, les Pays de la Loire et la Normandie. Porté par la jeune entreprise Lhyfe, ce projet associe de nombreux partenaires : le Syndicat Départemental d’énergies du Morbihan, ENGIE, Brest Métropole, le Syndicat Départemental d’Energie et d’équipement de la Vendée, Energy Observer Developments, le SYDELA ENERGIE 44, la CARENE et la Communauté d’Agglomération de la Région Dieppoise. Le projet développe simultanément trois écosystèmes hydrogène. Le premier est basé à Brest, avec une installation de production par électrolyse et de distribution d’hydrogène pour de la mobilité lourde (bus, bennes à ordures ménagères et poids lourds hydrogène) et légère (véhicules utilitaires). Un deuxième écosystème sera construit autour de St Nazaire, pour alimenter des véhicules lourds. Le troisième écosystème, alimentant également des véhicules lourds, sera localisé à Dieppe.

Projet en cours

VHyGO

Localisation

Saint-Nazaire, France

Porteurs de projet

LHYFE

Le projet Vallée Hydrogène Grand Ouest s’étend sur 3 régions : la Bretagne, les Pays de la Loire et la Normandie. Porté par la jeune entreprise Lhyfe, ce projet associe de nombreux partenaires : le Syndicat Départemental d’énergies du Morbihan, ENGIE, Brest Métropole, le Syndicat Départemental d’Energie et d’équipement de la Vendée, Energy Observer Developments, le SYDELA ENERGIE 44, la CARENE et la Communauté d’Agglomération de la Région Dieppoise. Le projet développe simultanément trois écosystèmes hydrogène. Le premier est basé à Brest, avec une installation de production par électrolyse et de distribution d’hydrogène pour de la mobilité lourde (bus, bennes à ordures ménagères et poids lourds hydrogène) et légère (véhicules utilitaires). Un deuxième écosystème sera construit autour de St Nazaire, pour alimenter des véhicules lourds. Le troisième écosystème, alimentant également des véhicules lourds, sera localisé à Dieppe.

Projet en cours

AUXR_HUBH2

Localisation

Auxerre, France

La Communauté de l’Auxerrois souhaite consolider son écosystème hydrogène dont la première phase déposée avait été sélectionnée à l’appel à projets ADEME précédent « Ecosystèmes de mobilité hydrogène » en 2019. Le projet, en partenariat avec CP3, filiale d’HYNAMICS (EDF), Dalkia et Transports BETHERY, vise à renforcer la capacité de production locale d’hydrogène pour adresser de nouveaux usages de mobilité terrestre lourde : bus, bennes à ordures ménagères et camions 44 tonnes, ainsi que les futures rames de TER hydrogène.

Projet en cours