• 45 000 T

    700 000 T

    d'hydrogène décarboné

    d'hydrogène décarboné

  • 2000

    +100 000

    emplois

    emplois

  • 48

    1000

    stations ouvertes

    stations déployées

  • 123

    6 000 000 T

    projets publiés

    de CO2 évitées / an

Les acteurs de l'hydrogène

Nouveaux projets hydrogène
sur le territoire

HyNoVi

Localisation

Ciment Vicat, Montalieu-Vercieu, France

Porteurs de projet

VICAT

Hynamics

Dans le cadre d’un consortium mené avec Hynamics (EDF), Vicat travaille sur un projet de décarbonation de l’industrie cimentière mettant en œuvre de l’hydrogène bas carbone. L’objectif du projet HyNoVi est de réduire à grande échelle l’empreinte carbone de la cimenterie Vicat de Montalieu, qui constitue la plus grande capacité de production du groupe.

Projet en cours

R’Hyse

Localisation

Fos-sur-Mer, France

Porteurs de projet

VICAT

SATM

En cohérence avec sa volonté de proposer un ciment bas carbone à ses clients en région Sud, SATM, entreprise de transport et logistique du groupe Vicat, souhaite convertir sa flotte de tracteurs à l’hydrogène pour ses trafics d’approvisionnement des matériaux des unités de production de béton.

SATM participe ainsi au projet R’Hyse (Route de l’Hydrogène dans le Sud-Est) visant à distribuer de l’hydrogène renouvelable pour la mobilité zéro émission, aux côtés d’Air Liquide et d’Iveco, avec une volonté de passer à l’échelle les usages de la mobilité lourde. Cette participation passe par l’exploitation de 2 puis 5 camions « tracteurs » à hydrogène adaptés au besoin spécifique du transport de pulvérulents.

Projet en cours

Horizon Hydrogène Montpellier

Localisation

Montpellier, France

Porteurs de projet

Montpellier Méditerranée Métropole

Montpellier Méditerranée Métropole prévoit deux grandes vagues de mise en service de 21 bus à hydrogène en 2023, et de 30 bus en 2025. Ces bus seront affectés dans un premier temps sur les nouvelles lignes à haut niveau de service (BHNS) de la Métropole, dont la mise en service est prévue en septembre 2023.

Mené en consortium avec la TaM, Energies du Sud et Hynamics, « Montpellier Horizon Hydrogène » figure parmi les plus importants projets de mobilité hydrogène de France.

L’utilisation des 21 premiers bus à hydrogène permettra ainsi d’éviter le rejet de 1 152 tonnes de CO2 par an, en comparaison de l’utilisation de bus diesel.

À la clef, 2,7M€ de subventions supplémentaires, fruits d’une recherche de financement offensive et d’une stratégie partenariale. L’excellente collaboration avec les collectivités locales et les institutions permet aujourd’hui de totaliser 18M€ de subventions pour un projet estimé à 29M€.

Projet en cours

Liberty Steel Dunkerque

Localisation

Dunkerque, France

Porteurs de projet

Liberty Steel France

Ce projet vise à intégrer une usine de réduction directe du minerai de fer (DRI*) de 2 millions de tonnes, avec une unité intégrée de production d’hydrogène par électrolyse d’une capacité de 1 GW. Elle sera située à côté du site ALVANCE ALUMINIUM DUNKERQUE de GFG ALLIANCE. L’usine DRI utilisera dans un premier temps un mélange d’hydrogène et de gaz naturel comme réducteur pour produire du fer à réduction directe (DRI) et du fer briqueté à chaud (HBI**), avant de passer à l’utilisation à 100% d’hydrogène une fois l’unité de production d’hydrogène par électrolyse terminée. Le DRI / HBI produit sera principalement utilisé dans le four électrique à arc de LIBERTY Ascoval en France mais les éventuels excédents seront utilisés dans les aciéries intégrées d’Ostrava et Galati de LIBERTY ainsi que dans les usines de DILLINGER et SAARSTAHL du groupe SHS en Allemagne

DRI = Direct Reduced Iron = réduction directe du minerai de fer , ** HBI = Hot Briquetted Iron = fer briqueté à chaud

 

Projet en cours

Projet GH2 Bordeaux

Localisation

Bordeaux, France

Porteurs de projet

GH2

Grand Port Maritime de Bordeaux (GPMB)

Un projet à 50 millions d’euros de production d’hydrogène 100% renouvelable

GH2, développeur de projets d’hydrogène renouvelable, et le Grand Port Maritime de Bordeaux (GPMB) comptent d’installer le plus grand projet de production et de conversion d’hydrogène renouvelable en Nouvelle Aquitaine. La production annuelle attendue est de 14 000 tonnes d’hydrogène.

Le projet de GH2 est stratégiquement situé sur la zone portuaire du GPMB, au nord de l’agglomération et au centre de la plateforme industrielle dédiée à la chimie et aux hydrocarbures sur la commune d’Ambès en bord de Garonne.