Région Normandie

L’hydrogène est produit et consommé depuis plusieurs décennies en Normandie, notamment pour les usages industriels liés à la pétrochimie et au site d’essai des moteurs de la fusée Ariane à Vernon. 350 000 tonnes des 900 000 tonnes consommées annuellement en France le sont en Normandie (45% de la demande nationale se situe sur l’axe Seine). Compte tenu des caractéristiques de la région (industrie et logistique), l’hydrogène a été identifié tôt comme levier incontournable pour réussir la transition énergétique. La Région a ainsi fait figure de précurseur en France dans le développement des nouveaux usages de l’hydrogène par le lancement du projet EAS-HyMob dès janvier 2016 et de l’élaboration dès 2017, en concertation avec les acteurs régionaux alors identifiés, d’une stratégie régionale dédiée : le Plan Normandie Hydrogène voté en octobre 2018.

Présentation

L’hydrogène est produit et consommé depuis plusieurs décennies en Normandie, notamment pour les usages industriels liés à la pétrochimie et au site d’essai des moteurs de la fusée Ariane à Vernon. 350 000 tonnes des 900 000 tonnes consommées annuellement en France le sont en Normandie (45% de la demande nationale se situe sur l’axe Seine). Compte tenu des caractéristiques de la région (industrie et logistique), l’hydrogène a été identifié tôt comme levier incontournable pour réussir la transition énergétique. La Région a ainsi fait figure de précurseur en France dans le développement des nouveaux usages de l’hydrogène par le lancement du projet EAS-HyMob dès janvier 2016 et de l’élaboration dès 2017, en concertation avec les acteurs régionaux alors identifiés, d’une stratégie régionale dédiée : le Plan Normandie Hydrogène voté en octobre 2018. Ce plan se veut une réponse à 3 grands enjeux :
- La décarbonation de l’économie régionale en ciblant les secteurs de l’industrie et de la logistique,
- Le renforcement de l’attractivité régionale,
- Le développement d’une nouvelle filière créatrice d’activité et d’emplois.

Composé de 9 objectifs, le plan Normandie Hydrogène s’appuie sur les atouts du territoire, les compétences et les acteurs de l’hydrogène rassemblés au sein de la communauté hydrogène normande (4 filières, 2 pôles de compétitivité, 15 unités de recherche, 26 collectivités et plusieurs dizaines de PME ou grandes entreprises.
Au-delà de la structuration de l’écosystème hydrogène et son animation, la Région agit pour renforcer la place de l’hydrogène dans les domaines :
- Industrie,
- Logistique & Transports,
- Recherche & Formation,
- Information-sensibilisation du public & Acceptabilité sociale.

L’approche systémique et territoriale des projets est toujours un point central de la politique régionale au travers du concept « de la production à la consommation ».

Représentant

Mathilde BELHACHE

Chargée de projet hydrogène

Adresse

Abbaye-aux-Dames, Place Reine Mathilde, CS 50523 14035 CAEN CEDEX 1

Type

Collectivités Territoriales

Position sur la chaîne de valeur

Services supports

Expertises

Utilisateur

Activités spécifiques hydrogène

Grâce au projet EAS-HyMob, la Région Normandie dispose aujourd'hui du premier réseau régional de stations de recharge hydrogène pour véhicules légers.
La Région poursuit ses actions notamment avec la signature d'un accord de partenariat avec ArianeGroup le 19 mars 2021 et l'expérimentation du premier rétrofit de car thermique en car hydrogène en partenariat avec TransDev Normandie à partir de l'année prochaine.

Informations sur l'entreprise

Nombre de salariés en France

Supérieur à 5000

Nombre de salariés dans le monde

Entre 1 et 10

Chiffre d'affaires en France

Inférieur à 1 M€

Chiffre d'affaires dans le monde

Inférieur à 1 M€

Projet(s) hydrogène

VHyGO Dieppe

Localisation

Dieppe, France

Porteurs de projet

Lhyfe

Le projet Vallée Hydrogène Grand Ouest s’étend sur 3 régions : la Bretagne, les Pays de la Loire et la Normandie. Porté par la jeune entreprise Lhyfe, ce projet associe de nombreux partenaires : le Syndicat Départemental d’énergies du Morbihan, ENGIE, Brest Métropole, le Syndicat Départemental d’Energie et d’équipement de la Vendée, Energy Observer Developments, le SYDELA ENERGIE 44, la CARENE et la Communauté d’Agglomération de la Région Dieppoise. Le projet développe simultanément trois écosystèmes hydrogène. Le premier est basé à Brest, avec une installation de production par électrolyse et de distribution d’hydrogène pour de la mobilité lourde (bus, bennes à ordures ménagères et poids lourds hydrogène) et légère (véhicules utilitaires). Un deuxième écosystème sera construit autour de St Nazaire, pour alimenter des véhicules lourds. Le troisième écosystème, alimentant également des véhicules lourds, sera localisé à Dieppe.

 

VHyGO prévoit notamment la mise en place de :

3 sites de production d’hydrogène vert par électrolyse: D’une capacité de 3,5 MW, celle-ci sera répartie entre les trois régions du projet : Brest (1,5 MW), Saint-Nazaire (1,5 MW) et Dieppe (0,5 MW).

Une flotte de plus de 50 bus, 7 BOM, 10 utilitaires légers et 1 poids lourd retrofité fonctionnant à l’hydrogène. Ces véhicules seront répartis entre Brest Métropole, la CARENE, et l’agglomération Dieppe Maritime.

Projet en cours

VHyGO Saint-Nazaire

Localisation

Saint-Nazaire, France

Porteurs de projet

Lhyfe

Le projet Vallée Hydrogène Grand Ouest s’étend sur 3 régions : la Bretagne, les Pays de la Loire et la Normandie. Porté par la jeune entreprise Lhyfe, ce projet associe de nombreux partenaires : le Syndicat Départemental d’énergies du Morbihan, ENGIE, Brest Métropole, le Syndicat Départemental d’Energie et d’équipement de la Vendée, Energy Observer Developments, le SYDELA ENERGIE 44, la CARENE et la Communauté d’Agglomération de la Région Dieppoise. Le projet développe simultanément trois écosystèmes hydrogène. Le premier est basé à Brest, avec une installation de production par électrolyse et de distribution d’hydrogène pour de la mobilité lourde (bus, bennes à ordures ménagères et poids lourds hydrogène) et légère (véhicules utilitaires). Un deuxième écosystème sera construit autour de St Nazaire, pour alimenter des véhicules lourds. Le troisième écosystème, alimentant également des véhicules lourds, sera localisé à Dieppe.

 

VHyGO prévoit notamment la mise en place de :

3 sites de production d’hydrogène vert par électrolyse: D’une capacité de 3,5 MW, celle-ci sera répartie entre les trois régions du projet : Brest (1,5 MW), Saint-Nazaire (1,5 MW) et Dieppe (0,5 MW).

Une flotte de plus de 50 bus, 7 BOM, 10 utilitaires légers et 1 poids lourd retrofité fonctionnant à l’hydrogène. Ces véhicules seront répartis entre Brest Métropole, la CARENE, et l’agglomération Dieppe Maritime.

Projet en cours

VHyGO Brest

Localisation

Brest, France

Porteurs de projet

Lhyfe

Le projet Vallée Hydrogène Grand Ouest s’étend sur 3 régions : la Bretagne, les Pays de la Loire et la Normandie. Porté par la jeune entreprise Lhyfe, ce projet associe de nombreux partenaires : le Syndicat Départemental d’énergies du Morbihan, ENGIE, Brest Métropole, le Syndicat Départemental d’Energie et d’équipement de la Vendée, Energy Observer Developments, le SYDELA ENERGIE 44, la CARENE et la Communauté d’Agglomération de la Région Dieppoise. Le projet développe simultanément trois écosystèmes hydrogène. Le premier est basé à Brest, avec une installation de production par électrolyse et de distribution d’hydrogène pour de la mobilité lourde (bus, bennes à ordures ménagères et poids lourds hydrogène) et légère (véhicules utilitaires). Un deuxième écosystème sera construit autour de St Nazaire, pour alimenter des véhicules lourds. Le troisième écosystème, alimentant également des véhicules lourds, sera localisé à Dieppe.

 

VHyGO prévoit notamment la mise en place de :

3 sites de production d’hydrogène vert par électrolyse: D’une capacité de 3,5 MW, celle-ci sera répartie entre les trois régions du projet : Brest (1,5 MW), Saint-Nazaire (1,5 MW) et Dieppe (0,5 MW).

Une flotte de plus de 50 bus, 7 BOM, 10 utilitaires légers et 1 poids lourd retrofité fonctionnant à l’hydrogène. Ces véhicules seront répartis entre Brest Métropole, la CARENE, et l’agglomération Dieppe Maritime.

Projet en cours

EAS-HyMob

Localisation

5 Rue Robert Schuman, Rouen, France

Porteurs de projet

Symbio

Région Normandie

Serfim Groupe

Le programme EAS-HyMob vise à développer la mobilité hydrogène en Normandie en déployant un réseau de stations de recharge hydrogène publiques le long d’axe routiers appartenant au réseau de transport transeuropéen (TEN-T). L’installation des infrastructures de recharge s’appuie sur le modèle « flottes captives » en ciblant un usage professionnel (véhicules utilitaires légers d’entreprises et de collectivités). Les projets de stations sont portés par les collectivités locales souhaitant s’engager dans cette nouvelle mobilité avec le soutien financier de l’Union européenne (50%) et de la Région Normandie (20%).

Projet en cours